Qu'est-ce que le lieu du « retour au calme » pour les tout-petits ?

Le retour au calme

Je lis pas mal d'articles sur le net sur ce "fameux" lieu de retour au calme. J'en ai également entendu parler dans mes formations Montessori, de yoga pour les enfants et de l'Atelier des Parents. Je trouve cette idée formidable, sauf que pour l'instant, je n'ai pas pu vraiment le mettre en place à la maison, faute d'espace surtout… Alors finalement, on s’est débrouillés avec les moyens du bord, et j'ai observé que ma fille avait trouvé l'art et la manière de se créer ses propres "lieux" de retour au calme.

Ce lieu peut être envisagé de multiples manières, et bien entendu, en fonction de l'espace qu’on a. Il est nécessaire pour l'enfant de retrouver son moment de calme et quelle que soit l'émotion qui a pu le traverser : joie, tristesse, colère, excitation… C'est un endroit à lui, un espace qu'il va pouvoir construire, avec ou sans l'aide des adultes, un espace où il pourra se retrouver seul, avec lui-même, se recentrer et s'ancrer. 

La journée des tout-petits et même des enfants plus grands peut être parfois très stimulante, chargée en émotions, fatigante, tendue, en fonction des activités qu'ils ont pu suivre et partager, des échanges qu’ils ont pu avoir avec des adultes et d'autres enfants. Parfois, au retour de la crèche, de chez l'assistante maternelle, de l'école, voire même après avoir passé une journée avec sa propre famille, l'enfant peut être très fatigué, voire exténué. C'est d’ailleurs souvent dans ces moments que l'énervement, l'agacement, l'irritation, peuvent monter, et soit donner des crises de colère ou soit terminer en conflits avec les autres. Parfois aussi, au cours de la journée, l'enfant peut être sujet à des émotions intenses et difficilement contrôlables, suite à de la fatigue ou encore à des frustrations. Dans ces moments, il a besoin avant tout de réconfort, de tendresse et de paix.

Selon mon avis, ce lieu de « retour au calme » peut être multiple et diffère également selon l'âge de l'enfant. Pour un nourrisson et un bébé, il n'y a rien de mieux que les bras réconfortants et tendres de ses parents ou de l'adulte qui le garde, les bercements, les caresses, les chansons que l'on peut fredonner doucement, ou tout simplement, la voix douce de l'adulte qui rassure, un petit poème à dire, une petite histoire à chuchoter. Par la voix, notre capacité vibratoire reste extraordinaire et peut relaxer très rapidement un tout-petit, à partir du moment où l'enfant est bien lové contre le corps de l'adulte. Attention, ce dernier doit nécessairement s'apaiser, s'il est lui-même dans un état de tension ou d'énervement, afin que ses vibrations de paix et d'amour se transmettent à l'enfant. Cette pratique se perdure lorsque l'enfant grandit, car il en a grandement besoin. Les corps du parent et du référent sont eux-mêmes des "lieux" de retour à la paix et à la sérénité pour l’enfant. Lorsque mon enfant semble très fatiguée ou sujette à l'énervement, voire à la colère, je lui propose souvent un câlin, et elle se détend, reprend de l'énergie et se pose. Ensuite, nous parlons du sujet qui a pu la contrarier, et j'essaie le plus possible qu'elle nomme ce qui se passe en elle : sensations, ressentis et émotions. Parfois, il arrive que nous ne parlions pas, mais que nous nous réconfortions simplement avec les câlins, et cela suffit. Il n’est pas toujours nécessaire de tout mentaliser. Les messages passent aussi par le corps.

Lorsque l'enfant grandit, il peut de lui-même trouver ses propres outils pour s'isoler et se détendre, sans qu'il soit dérangé par l'entourage. Parfois, il prendra juste une petite couverture, s'allongera et prendra son biberon de lait ou d'eau, voire la tétine, avec le doudou en main. Dans ces moments, le contact n’est pas nécessaire. L'enfant a besoin de se reposer et d'être avec lui-même. Il n’est pas utile d'être trop sur lui. Il s’est créé son "propre" espace,  qui sera son lit, le canapé, un tapis de la salle, un fauteuil, etc. 

Souvent, l'idée de la cabane est aussi un moyen de se retrouver, d'être dans un moment avec soi. Autant cela peut être un lieu de jeux et d’échanges entre les enfants et les adultes, autant cela peut également être un lieu de relaxation et de détente pour le tout-petit. Dans ces conditions, je pense qu'il est nécessaire de bien différencier les deux cabanes, afin que la demande d’isolement de l'enfant soit comprise par les autres. Il est certain que ce type de lieu ne peut pas être mis en place dans tous les foyers, certaines habitations ayant très peu d’espace. C'est pourquoi j'ai évoqué plus haut que le premier lieu de retour à soi est la capacité de l'adulte à accueillir l'enfant dans un instant de paix et de tendresse, et que les autres lieux peuvent être des endroits temporaires, tels que le canapé ou le tapis de yoga installé provisoirement dans une des pièces de la maison. Il est nécessaire d'accueillir ces petits lieux provisoires, souvent proposés et mis en place naturellement par les enfants, avec respect et bienveillance. En effet, cela peut faire « bazar » dans le salon par exemple, avec tous ces tapis, ces couvertures, ces doudous, étalés un peu partout, mais c'est nécessaire pour eux, et nous pouvons le tolérer durant un temps donné. 

Je reviens donc à l'idée de la mise en place d’un espace qui serait permanent, et que je souhaite personnellement expérimenter, lorsque nous aurons davantage de place. Ce lieu peut être représenté par une cabane, mais pas forcément, cela peut être un coin douillet avec tapis et coussins, couvertures…  Voici quelques éléments pour meubler ce petit endroit de détente, et bien sûr, toujours en fonction du tempérament de votre enfant :

  • cabane
  • tapis
  • coussins
  • doudous
  • chaise berçante
  • peluches - petites, moyennes et grandes 
  • une boîte à dessins - feuilles blanches à dessiner comme des cercles de couleurs, des cercles et mandalas à colorier avec des crayons de couleur ou des pastels.  Les feutres peuvent être sujets à conflits. Tout dépend encore des enfants, mais la mienne ne s’est pas encore disciplinée pour les refermer avec les bouchons, et ils deviennent également un moyen de se maquiller, visage, corps et ongles… Donc moi j'évite personnellement pour l'instant, car l'idée de cette cabane ne doit pas être un lieu de tensions.
  • de l’eau : cela apaise le feu intérieur lorsqu'il y a par exemple de la colère. Prévoir le biberon, gourde ou verre d’eau.
  • livres sur les émotions éventuellement, mais pas seulement. On peut faire une petite sélection d'histoires, puis renouveler toutes les 2 semaines par exemple.
  • une boule à neige (attention, pour des enfants âgés à partir de 2 ans)
  • des plumes : l'enfant peut se chatouiller, se caresser avec la plume sur le visage, les bras, les pieds...
  • des ballons à gonfler – l’enfant apprend à conscientiser le souffle
  • un casque ou coquilles anti-bruits, notamment pour les enfants hyper-sensibles au bruit ambiant
  • papier journal ou feuilles de brouillon à froisser ou à déchirer
  • morceaux de carton à déchirer
  • bouteilles calmantes (avec des paillettes à l’intérieur) – Attention de bien fermer la bouteille, et ne pas la laisser aux plus petits
  • un petit poste avec des CD de musique douce ou d'histoires à écouter
  • roue/cartes/marionnettes/poupée/imagier des émotions
  • image de la posture du demi-lotus collée au mur – Montrer à l’enfant en amont ce qu'est la posture du demi-lotus et comment respirer
  • des photos de paysages de la nature collées au mur (mer, montagne, campagne, coucher de soleil, étoiles…)
  • un miroir pour les grimaces
  • un timer – le sablier est un bon compromis et pour les enfants plus grands, à partir de 4 ans, il est un bon moyen de méditer. Il existe plusieurs temps : 3 minutes, 5 minutes, 7 minutes… 
  • balles anti-stress, de massage – A voir si ces balles ne deviennent pas des objets de jeu et d’excitation. Encore tout dépend du tempérament de l'enfant, et ce qu'il fait de l’objet. Si cette balle est plus sujette à excitation, à éviter donc.
  • ...

 

Cet espace est à installer dans un endroit du foyer où il y a bien sûr peu d'agitation, et loin des bruits environnants. L'enfant comprend qu'il est seul dans cet espace qui lui appartient, un temps donné, le temps qu'il souhaite. Les autres enfants, que cela soit les compagnons de jeux ou la fratrie, doivent apprendre à respecter ce temps de solitude, et attendre leur tour s'ils souhaitent bénéficier de ce petit lieu de retour à soi.

Je vous conseille de mettre en place cet espace permanent ou provisoire avec votre ou vos enfants afin de connaître ses besoins et désirs. Parfois même c'est l'enfant qui vous guidera dans cette démarche. Il s'agit de son espace, pas celui du parent. De plus, il y aura un petit temps d’adaptation, le temps d’apprivoiser cet environnement, le temps que l’enfant comprenne de quoi il en ressort.

Voici quelques références bibliographiques pour vous aider :

  • Les sites où vous pourrez trouver des éléments

http://apprendreaeduquer.fr/6-alternatives-au-coin-et-lisolement-des-enf...
https://www.educatout.com/enfants-besoins-particuliers/gestion-de-compor...
http://www.mamanzen.com/creer-un-espace-zen-pour-enfants/

  • On en parle aussi dans

L'agressivité chez l'enfant de 0 à 5 ans, Sylvie Bourcier, éditions du CHU Saint-Justine
Positive time-out, Jane Nelson, traduit : La discipline positive, aux éditions Poche Marabout

  • Dans les formations liées à la pédagogie Montessori, yoga pour enfants et l'Atelier des Parents

http://www.montessori-formations.fr/
http://childplayyoga.com/
http://latelierdesparents.fr/

  • Un petit livre que j'aime beaucoup sur la relaxation et la détente pour les tout-petits, à proposer en dehors du lieu pour soi, mais qui est très complémentaire

Exercices d’éveil pour petits chatons, Christian Gaudin, Sabine Rochas et Marc de Smedt, aux éditions Pocket
Prendre le temps de lire le livre et de proposer ces petits exercices aux enfants. Comme pour tout, il y a toujours un temps d’adaptation.

Viviane, le 20/02/2018, à Paris

Commentaires

Très intéressant ! Je serai très heureuse de lire d'autres articles dans le futur

Merci pour cet excellent article !!!!

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de tester si vous êtes un visiteur humain et d'empêcher les soumissions automatiques de spam.